Perrine Vanhoucke SOPHROLOGIE HYPNOSE PSYCHOGENEALOGIE
Perrine Vanhoucke SOPHROLOGIEHYPNOSEPSYCHOGENEALOGIE

Quelques mots sur la Psychogénéalogie

La psychogénéalogie est née dans les années 1950, en Espagne, où un groupe de psychologues a travaillé sur les phénomènes de "transmission".

Elle a été développée dans les années 1970 par Anne Ancelin-Schützenberger, psychothérapeute.

 

Au carrefour entre psychologie et généalogie, reprenant les théories de Carl Gustav Jung sur l'inconscient collectif, la psychogénéalogie aborde les évènements, conflits, secrets, deuils, etc. vécus par les ancêtres et qui influent, voire conditionnent nos comportements et choix de vie.

 

 

Pourquoi ?

Nous avons tous constaté, à un moment ou à un autre, que certaines de nos réactions sont comme imprimées en nous, sans que nous comprenions pourquoi.

Qui n'a jamais pensé : "je ne me reconnais pas" ; "ça ne me ressemble pas"...

Ou encore : "j'ai eu telle maladie au même âge que ma mère" ; "je suis angoissé(e) d'arriver à tel âge, mon père est mort à cet âge-là"...

 

Notre cerveau, véritable ordinateur central, perçoit dès l'enfance les sujets tabous ou, au contraire, les facteurs de reconnaissance familiaux. Mais, si cela conditionne nos comportements, nous ne pouvons pas trouver ni en comprendre la source.

 

La psychogénéalogie nous propose de revisiter l'histoire familiale, avec bienveillance et sans jugement - nos ancêtres, comme nous, ont fait pour le mieux dans une situation et à un moment donnés. 

 

Le travail en psychogénéalogie permet de comprendre ce qui s'est joué, comment l'histoire a façonné la famille et ses membres. C'est toujours un choc émotionnel qui fait noeud dans l'histoire et conditionne les comportements, et c'est en retrouvant le contexte et l'émotion que l'on dénoue. 

 

La psychogénéalogie nous ouvre un chemin qui nous délivre du poids des "valises" ancestrales et nous autorise à retrouver notre libre-arbitre et notre liberté intérieure.

 

 

Comment ?

Une première rencontre, d'une durée d'environ une heure et demie, permet au consultant d'exposer ce qui lui pose problème, semble se répéter dans l'histoire de la famille, etc.

L'entretien va poser les bases et axes du travail et le thérapeute posera alors toutes les questions qui l'aideront à construire et analyser l'arbre généalogique.

 

Les séances suivantes (1 h environ) se déroulent autour de la construction, de l'analyse, de la compréhension du fonctionnement de la famille et des impacts, influences et conditionnements qui se sont mis en place.

C'est un travail en conscience et bienveillance.

 

Le travail sur l'objectif du consultant se termine par la mise en oeuvre d'actes symboliques.

Le cheminement conscient est achevé, il faut inscrire le changement dans l'inconscient. Les actes symboliques, actes libérateurs, simples et souvent écrits, offrent la possibilité de "reprogrammer" l'inconscient collectif - en associant de nouvelles images, de nouvelles lectures sur les émotions vécues, pour les modifier positivement. Ces actes soulagent très vite et ouvrent le champ des possibles.

Coordonnées

Perrine Vanhoucke

91, avenue Ch. de Gaulle

19300 Egletons

 

Vous pouvez m'appeler au :

07 71 87 75 53

 

Pensez à utiliser le formulaire de contact !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Perrine Vanhoucke

Appel

Email

Plan d'accès